Présence digitale : 4 questions que vous vous posez

Post image

Présence digitale : 4 questions que vous vous posez


Si votre présence sur le web et sur les réseaux sociaux est indispensable, attention toutefois à ne pas partir dans tous les sens. Pour tirer le meilleur de votre potentiel, posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer.

Quel réseau social choisir ? Je peux être cadre dirigeant et continuer de poster des photos de chats sur Instagram ? Mon profil LinkedIn doit-il être aussi ennuyeux qu’une liste de courses ? Suis-je condamné à ne publier que des photos de moi en costume cravate maintenant que j’ai un bon poste ? Je suis présent sur 35 réseaux différents, cela fait-il de moi un être meilleur ? Les blagues sur Twitter, c’est terminé ? Snap.. quoi ?

Il y a de quoi être perdu au milieu de l’effervescence des réseaux sociaux. Mais quoiqu’il en soit, rassurez-vous : le but n’est pas de maîtriser toutes les techniques digitales et tous les réseaux. Vos hésitations et vos erreurs ne dépendent que d’une chose : la stratégie digitale que vous visez. Prenez donc 5 minutes pour faire le point :

  • Ma présence digitale est-elle négociable ?

Votre présence digitale est indispensable

Quelque soit la forme, quelque soit le réseau, l’important c’est que vous existiez ! Une fois sur trois, un employeur sera incité à contacter un candidat grâce à son profil numérique, selon un sondage publié par CareerBuilder France. Les 400 employeurs interrogés ont surtout apprécié la personnalité du candidat, sa créativité, ses références, ses compétences en communication et son professionnalisme. Pas de question dans ces circonstances de laisser votre chance passer.

Dans le monde professionnel, les réseaux sociaux ne sont plus qu’une question de recrutement et d’employabilité. Ils sont devenus plus utiles que votre carte de visite. Vous devez donc avoir un profil numérique pour être légitime et légitimer la marque que vous représentez sur son marché, pour être reconnu dans votre activité mais aussi être identifié par des  partenaires potentiels et, bien entendu, ne pas être oublié de vos clients. Vos interlocuteurs ont besoin de savoir qui vous êtes et ce que vous faites. On doit sentir que vous êtes là, actif et réactif, pour avoir envie de vous contacter sans difficultés.

Soyez consistant et récurrent

Qu’importe la forme de votre présence digitale, vous devez respecter deux points : être consistant et récurrent. Consistant parce qu’il faut être cohérent, synthétique et impactant. On doit pouvoir vous situer mais surtout vous imaginer au sein d’une équipe, d’une mission, d’une entreprise, d’une activité… Le temps que le lecteur passe sur votre profil n’étant pas illimité, on doit pouvoir vous cerner rapidement. Pour vous aider, écrivez une présentation percutante de 5 à 10 phrases. Vous pourrez la décliner sur LinkedIn et vos différents profils. L’intitulé de votre poste et les mots que vous utilisez doivent être identiques sur chaque réseau.

Récurrent ensuite, parce qu’on oublie vite votre job ou votre spécialité. Vous devez rappeler régulièrement que vous existez pour émerger au milieu des millions de gazouillis de Twitter ou du flux incessant sur Facebook. Il s’échange environ 500 millions de tweets chaque jour selon le Real Time Statistics Project. Inutile dans ce cas là d’être présent sur Twitter si vous ne tweetez pas régulièrement.

Un conseil à retenir : hors de question de sous-utiliser un réseau social.

Une astuce pour vous aider : Alignez votre pitch personnel et professionnel. Trop souvent, les clients que je rencontre se présentent de manière différente dans le monde réel et le monde virtuel. Pour vous aider à écrire votre présentation, imaginez-vous lors d’une prise de contact pro : il suffit de poser à l’écrit votre « pitch » de présentation.

  1. Pourquoi je suis là ?

Dans les transports ou en voiture, impossible de trouver votre itinéraire si vous ne connaissez pas votre destination. Sur les réseaux sociaux, c’est pareil.

Inutile d’être présent partout, donner du sens reste essentiel

Ne partez pas tout azimut mais réfléchissez à vos objectifs au lieu de vous lancer au jour le jour, sans réfléchir. Qu’est-ce qui m’anime pour aller plus loin sur le digital ?

Créer du lien avec mes clients et mes collaborateurs ? Me tenir informé de l’actualité sur mon secteur ? Devenir un influenceur pour me faire remarquer des médias ou d’un employeur? Ne pas me faire oublier de mes clients ? Renforcer votre storytelling?

Ces questions sont indispensables pour déterminer vers quels réseaux vous aller vous orienter.

  1. Où j’en suis sur le numérique ?

Googlelisez-vous !

« Google, Google, dis-moi qui je suis. » C’est la meilleure solution pour savoir comment les autres vous perçoivent.

Si vous postulez à une annonce, un employeur sur deux vous recherchera sur internet selon le sondage CareerBuilder France. Supprimez ou protégez les vieilles photos qui vous dérangent, fermez les comptes inutiles qui polluent votre présence digitale, changez les paramètres de sécurité des comptes. Et si vous avez votre propre activité ou votre propre entreprise, assurez-vous qu’elle soit référencée sur google my business.

Faites le point sur votre valeur personnelle et professionnelle

C’est l’étape indispensable pour ne pas vous lancer dans une présence digitale trop ambitieuse. Il y a une différence entre ce que vous voulez faire et ce que vous pouvez faire.

Quelles sont mes fondations digitales ?  Qu’est-ce que j’ai appris depuis 15 ans, date de l’arrivée du web ? Sur quel point je peux me débrouiller ? Sur quelle autre j’aurais besoin d’aide ?

Le but n’est pas de vous dégoûter des réseaux au bout de trois semaines mais d’y aller progressivement, en fonction de vos compétences.

Vous ne comprenez rien à Twitter ? Tournez-vous vers les « digital natives » pour obtenir des conseils, ils peuvent vous en apprendre beaucoup.

En cas de grosses lacunes, envisagez une formation social media ou proposez un reverse mentoring à un « digital native » de votre entourage.

Mettez vos profils à jour, ou misez sur un profil unique !

Vous êtes inscrits sur tous les réseaux sociaux mais vous êtes encore un oeuf sur Twitter? Sachez qu’un profil incomplet vous dessert plus qu’il ne vous rapporte. On ne le répètera jamais assez : privilégiez la qualité à la quantité. Une présence digitale minimale bien menée peut être extrêmement impactante. Bien plus, en tout cas, qu’une over-présence incohérente. Il vaut mieux adopter une présence minimale plus consistante plutôt qu’une présence maximale incomplète.

Redéfinissez votre présence en fonction de vos intentions

On ne communique pas de la même manière sur Instagram ou sur Twitter. On ne s’adressera pas au même public non plus. Reprenez la liste de vos objectifs, faites le bilan de vos contacts et ajoutez-les sur les réseaux appropriés.

Sur Instagram par exemple, vous pouvez soit montrer les coulisses de votre activité pour créer du lien avec votre communauté, soit vous spécialiser sur une thématique pour créer votre propre univers visuel – il doit être identifiable en un coup d’œil.

  1. Qu’est-ce que j’ai envie de communiquer ?

Maintenant que vous savez où vous allez, il est temps de réfléchir au contenu que vous voulez publier. Plusieurs usages s’offrent à vous : relayer du contenu extérieur, publier votre propre contenu sur votre expertise, ou publier votre propre contenu sur vous-même.

Faites votre propre bilan pour définir ce que vous allez mettre en avant. De quoi êtes-vous le plus fier: de vos études, de votre carrière ou de ce que vous avez appris par vous même ? Vous préférez mettre l’accent sur vos aspirations professionnelles ? Quelles sont mes idées d’évolutions professionnelles? Quels sont vos mentors, vos sponsors pro ?

Mettez en valeur vos points forts, ceux de votre activité, vos critères de différenciation et les interlocuteurs que vous visez. Utilisez l’image si vous avez du talent dans la photographie. Tournez-vous vers un blog si vous aimez écrire. Privilégiez Twitter si vous avez de la répartie. Retenez une chose : basez-vous sur vos talents. Les réseaux sociaux, ça n’est pas que du boulot, c’est aussi du fun!

À partir de maintenant, vous n’avez plus aucune raison d’être fâché avec les réseaux.

Vous souhaitez recevoir des informations sur nos évènements & actualités ? C’est par ici !


En savoir plus